Soutien aux activités de la jeunesse

Introduction

Les enfants et les jeunes (< 25 ans) développent des compétences citoyennes et le sens de la «chose publique», en participant dès leur plus jeune âge à des projets à but social, culturel ou sportif, mais aussi aux organes des sociétés locales et à des démarches consultatives initiées par la commune.

Dernière mise à jour le 01.07.2021

C’est dans le but de les soutenir dans cet apprentissage de la citoyenneté, qu’en application des articles 62, 70 et 85 de la Constitution vaudoise, la loi sur le soutien aux activités de la jeunesse (LSAJ) a été adoptée en 2010. La LSAJ vise essentiellement à encourager la participation des enfants et des jeunes à la vie sociale au niveau communal, régional et cantonal, à reconnaître et soutenir les activités de jeunesse extrascolaires et à identifier et prendre en compte les besoins et intérêts spécifiques des enfants et des jeunes.

Tâches des communes

La LSAJ attribue deux tâches spécifiques aux communes :

  1. Soutenir les activités extrascolaires des enfants et des jeunes (art. 10 LSAJ)
    Pour ce faire, les autorités communales peuvent par exemple désigner une personne de référence (sans forcément créer un nouveau poste), développer leur collaboration avec les organisations de jeunesse locales ou régionales ou encore faciliter la réalisation de projets à but culturel, sportif ou social, menés par, pour ou avec des jeunes au niveau communal ou régional.
  2. Mettre sur pied et développer des expériences participatives pour les enfants et les jeunes (art. 11 LSAJ)
    Pour ce faire, les autorités communales peuvent, par exemple, instaurer des espaces formels et réguliers de participation des enfants et des jeunes à la vie communale (Conseil de jeunes), ou associer ponctuellement des délégations d’enfants ou de jeunes à l’élaboration de projets communaux ou de quartiers les concernant, tels que, par exemple :
    • la construction d’un skatepark
    • le processus de réaménagement d’un espace public
    • la création d’une association pour gérer la mise à disposition d’une salle de gym
    • l’organisation de soirées culturelles
    • l’organisation de cérémonie de passage à la majorité civique
    • la création d’un centre de rencontres et d’animation

Délégué·e cantonal·e à l’enfance et à la jeunesse

Entre autres tâches, la·le délégué·e cantonal·e a pour mission d’assurer le lien avec les personnes de référence désignées par les communes. Elle·Il organise annuellement une plateforme d’échanges sur des thématiques liées au développement d’une politique communale de l’enfance et de la jeunesse.

En partenariat avec le Centre vaudois d’aide à la jeunesse (www.Jaiunprojet.ch), la·le délégué·e cantonal·e se tient à disposition des communes pour les conseiller en matière de politique de l’enfance et de la jeunesse et les accompagner dans la mise en place d’expériences participatives et/ou le soutien aux activités de jeunesse extrascolaires. Une analyse des besoins des enfants et des jeunes peut être menée dans la commune.

Commission cantonale de jeunes

La Commission de jeunes du Canton de Vaud (CdJ-Vaud) est constituée de 15 à 25 jeunes, âgé·e·s de 14 à 18 ans, suivant différents types de formation (école obligatoire, gymnase et apprentissage), provenant des différentes régions du canton et, en principe, engagé·e·s dans une forme d’activité participative au niveau communal. Ses membres sont nommé·e·s par le Conseil d’État pour un mandat d’une durée de deux ans, renouvelable en principe une fois.

La principale tâche de la CdJ-Vaud consiste à prendre position sur des projets de loi pouvant avoir une incidence sur la vie des jeunes et à débattre des enjeux de société qui les concernent en vue de faire des propositions aux autorités cantonales. Depuis sa constitution en 2011, la CdJ-Vaud a notamment pris position sur des questions liées à la formation, à la mobilité des jeunes en transports publics, au réchauffement climatique ou à la prévention de la surconsommation d’alcool par certain·e·s jeunes.

Les bonnes questions

  • La commune a-t-elle désigné une personne de référence pour le soutien aux activités de la jeunesse (sans forcément créer un nouveau poste) ?
  • La commune ou les communes de la région facilitent-elles la réalisation d’activités de jeunesse extrascolaires, en mettant des infrastructures ou des services à disposition des projets de jeunes ?
  • Y a-t-il des possibilités de participation à la vie communale pour les enfants et les jeunes ? Sont-elles·ils associés à l’élaboration de projets au niveau de la commune ou du quartier ?
  • Les jeunes ont-elles·ils connaissance du soutien méthodologique pour leurs projets dispensés gratuitement par le service subventionné Jaiunprojet.ch (CVAJ) ?
  • Les jeunes et les communes ont-elles·ils connaissance des aides financière cantonales qu’elles·ils peuvent solliciter pour leurs projets ?

Recommandations

S’adresser à la·au délégué·e cantonal·e pour des conseils et un accompagnement dans la mise en place d’expériences participatives et/ou pour le soutien aux activités de jeunesse extrascolaires pour les enfants et les jeunes.

Plus d’informations

Sur internet :

► Aux cantons ou aux communes : art. 11 LEEJ à Aides financières à Aides financières prévues par la loi sur l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse (LEEJ) à Aides financières aux cantons et aux communes pour des projets d’importance nationale ayant valeur de modèle (art. 11 LEEJ)

Bases légales :

Documentation :

Contact :

Direction générale de l’enfance et de la jeunesse (DGEJ)
Délégué cantonal à l’enfance et à la jeunesse
Av. de Longemalle 1 – 1020 Renens
Tél. 021 316 56 51 – Mobile 078 734 16 35 – frederic.cerchia@vd.ch
www.vd.ch/delegue-jeunesse